La qualité des cordes de guitare

L’acier enrobé de nickel domine très largement parmi les matériaux constituant les cordes de guitare électrique. Mais les allergies possibles à l’un ou l’autre de ces métaux expliquent les alternatives comme les cordes en plaqué or ou gainées d’une mince couche de plastique.

La qualité des cordes détermine le son

La qualité des cordes métalliques utilisées dans les guitares électriques est extrêmement variable. Cependant, les avantages ou inconvénients attribuées à telle ou telle marque sont surtout affaire de goût. Il est nécessaire qu’un exécutant fasse différents essais avec des jeux de cordes variés pour savoir ce qui lui convient le mieux. Le critère finalement le plus objectif sur lequel évaluer les cordes de guitare serait leur longévité, mais celle-ci dépend des matériaux les constituant, d’où des sonorités spécifiques produites par la corde conçue pour durer. Quoi qu’il en soit, la corrosion est la principale ennemie de la corde métallique. Les doigts, même secs en apparence, contribuent à l’usure inexorable des cordes, ralentie cependant par un entretien minutieux.

Voir également : Les cordes Ernie Ball

Depuis les années 60, les cordes de guitare électrique Ernie Ball ont accaparé une part importante du marché. Créée par un entrepreneur et guitariste qui tira enseignement de son métier de vendeur de guitare (Roman Sherwood), la marque Ernie Ball a été adoptée par certains des plus grands guitaristes du XXe siècle, Jimi Hendrix et Eric Clapton en tête. La gamme « Slinky » pour les guitares électriques, déclinées en de nombreuses versions, est la figure de proue de la marque. Le besoin, exprimé par les clients d’Ernie Ball à l’aube des années 60, de cordes plus fines analogues à celles du banjo, a présidé à la création de cette gamme mondialement célèbre.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *